Le cataplasme, un remède que nos grand-mères utilisaient fréquemment et pour de nombreuses pathologies. L’expérience démontre l’efficacité du cataplasme contre les douleurs articulaires, tendinites, déchirures, claquages, entorses… Vous voulez en savoir plus ?

Soin intensément naturel utilisé depuis des siècles, le cataplasme permet de traiter diverses affections telles que troubles cutanés (acné, eczéma…), douleurs articulaires et musculaires, rhumatismes, lésions de la peau (brûlures, érysipèle), enflures… Si sa préparation nécessite quelques précautions, il se réalise très facilement et s’adapte à tout type d’ingrédients ou presque.

Comment se faire un cataplasme?

Voici donc la méthode à utiliser :
1. Les ingrédients composant le cataplasme doivent être adaptés à la nature du trouble à traiter.

Les plus utilisés sont l’argile et la boue, mais d’autres préparations telles que plantes infusées, algues, oignon (douleurs dentaires et maux de gorges ) fromage blanc, pâte à base de farine ou de moutarde (toux)… sont toujours possibles. Des huiles végétales et / ou essentielles peuvent également être ajoutées.
2. Préparez la pâte à partir d’argile en poudre en mêlant les ingrédients choisis et un peu d’eau, que vous pouvez faire ou non chauffer. Toujours utiliser du bois pour mélanger les amalgames d’argile. Le métal ne fait pas bon ménage avec l’argile.
3. Une fois que la pâte homogène est suffisamment épaisse, ainsi qu’une température idéale (pas trop chaude : méfiez-vous des brûlures !), étalez-la sur un linge aéré, un papier absorbant ou une feuille de chou, nos grand-mères faisaient avec ce qu’elles avaient mais elle ne choisissaient rien au hasard car le chou est excellent contre les bronchites…

 

cataplasme feuille de choux

 

Quelle épaisseur la couche ? 1/2 cm environ: le cataplasme ne doit pas être trop lourd et repliez le tissu de manière à enfermer parfaitement la préparation.
4. La pâte peut également être étalée directement sur la peau, puis recouverte d’un linge (ou d’un film plastique pour les parties peu accessibles comme l’épaule).
5. La durée d’application oscille entre dix et trente minutes. La fréquence dépend de la nature du trouble et des effets obtenus ; trois à quatre fois par jour représente une bonne moyenne. Dès amélioration vous pourrez espacer les applications.
L’argile verte Montmorillonite, monte sur le podium de l’efficacité ! Soulagement assuré en cas de doubleur et bénéfice sur le long terme pour soigner les douleurs articulaires.

L’avantage des cataplasmes, c’est leur simplicité et leur prix

Tout le monde peut les réaliser chez soi, dans sa cuisine avec des ingrédients faciles à trouver dans le commerce.

Le cataplasme est un remède simple, nous avons un peu perdu l’habitude de les utiliser car il faut du temps pour les préparer. Et pourtant… l’utilisation des boues, est imparable des soins aux sportifs et aux chevaux de course. Les animaux les utilisent d’instinct.

 

 

L’usage de l’argile est encore très vivace dans le bassin d’Arcachon. Quand ils ont des douleurs articulaires, les ostréiculteurs marchent en effet dans la boue pour se soigner.

Pourquoi certains cataplasmes sont chauds et d’autres froids ?

Les cataplasmes chauds s’appliquent sur des douleurs articulaires comme le rhumatisme, les tendinites…

Les cataplasmes froids eux, vont soulager les inflammations, les plaies et les brûlures.

 

Il existe 9 types d’argiles avec des couleurs toutes différentes, le saviez-vous ? Pour en savoir plus lisez cet article :

La Provence nous prodigue de quoi garder assurément bon pied et bon œil ! Alors consommons local…

 

Le cataplasme, un remède oublié efficace, ou pas ? -
Trucs, recettes et remèdes de grand-mères

Le cataplasme, un remède oublié efficace, ou pas ?

Vous avez apprécié cet article : Le cataplasme, un remède oublié efficace, ou pas ? ; 

 

Mamicalement Votre,

myriam dupont mymydechezmamie secretsdemamie

mymydechezmamie@gmail.com

 

Pour trouver les produits authentiques, ceux qu'utilisaient nos grand-mères, efficaces, économiques, écologiques et non toxiques c'est ici : Mamie&Co

Pour joindre l'utile à l'agréable, que feriez-vous avec 500 € de plus chaque mois ? Vous cherchez des solutions, j'en ai  ! 

 

 

 

Laisser un commentaire